-6-PARFUMS

COMPRENDRE

ON REGRETTE

Si certains composés(des Composés musqués:famille du Musc)ont été retiré du marché, ce n’est pas le cas de tous (autres muscs de synthèse) ou encore phtalates (diéthyl phtalate : DEP)La peau n’étant pas « imperméable », elle absorbe ce qui est appliqué…Pendant cette période sensible de la grossesse (ainsi que pendant la période d’allaitement), il est préférable d’éviter l’usage de tous parfums : synthetiques ou naturels d ailleurs !

IDEE RECUE

Non, les huiles essentielles(H.E), bien que « naturelles », ne sont pas de « bons parfums maison » !Elles ne sont pas inoffensives: elles sont très actives !(la sauge et la menthe poivrée peuvent avoir par exemple des effets abortifs, un grand nombre sont allergisantes etc!)

BONNE NOUVELLE

Les allergies de contact aux cosmétiques sont très courantes. Dans un grand nombre de cas, ces allergies sont dues aux substances parfumantes contenues dans le produit cosmétique (viennent ensuite les conservateurs et les émulsifiants).Jusqu’à il y a peu, les substances parfumantes étaient rassemblées(avec d’autres), sous le nom générique de«parfum »(fragrance »en anglais).Mais une nouvelle directive européenne de 2005 établit que 26 substances potentiellement allergènes doivent désormais figurer« en clair »dans la liste des ingrédients(sur les étiquettes). A NOTER, cette liste doit évoluer (vers plus de 80 substances )

AGIR

OPTION 1 « ON N’EST PAS ECOLO MAIS ON EST CURIEUX ! »

-Si je n’arrive pas à y renoncer, je privilégie un parfum qui me garantie l’absence de substances allergènes, muscs de synthèse, phtalates (notamment le diéthyl phtalate : DEP)

-Et…je choisis avec soin ma lessive et mon assouplissant : pour qu’ils contiennent le moins possible de parfums (ou pas !)

OPTION 2 « ON S’MET AU VERT! «

-J’évite tout parfum pendant cette periode sensible qu’est la grossesse

-J’exclue complètement les produits naturels tels que les huiles essentielles qui peuvent elles aussi passer la barrière du placenta et représenter un danger pour le fœtus en formation

OPTION 3 « ON ASPIRE AU MNIMALISME! »

« BRUME DE PARFUM»

-Si j’ai besoin de senteurs je choisis plutôt quelques fragrances existantes dans la gamme des « eaux florales » (ou « eaux de fleur de »-à ne surtout pas confondre avec les Huiles Essentielles): eau de fleur d’oranger, de lavande, de rose, de romarin…qui sont tres douces. Leur très faible concentration en molécules aromatiques permet de les utiliser sans risque pour les soins de la peau (ou en cuisine d’ailleurs). L’eau florale, ou « hydrolat aromatique », est un liquide incolore (eau) obtenu en distillant de l’eau sur des substances végétales (feuilles, fleurs…).

-Si je suis « une inconditionnelle du parfum », je décide de parfumer légèrement mes vêtements plutôt que ma peau : pour que la quantité absorbée par la peau soit minimisée

-Pour mon linge, je renonce aux assouplissants !Si je suis accro aux odeurs, je peux vaporiser des eaux florales au moment où il est étendu sur le fil à linge, ou juste avant de le repasser

Les commentaires sont fermés.