6/ Activités du Mercredi

 

-6-ACTIVITES DU MERCREDI

(Objets fétiches, jouets…)

COMPRENDRE

ON REGRETTE

Les jeunes enfants sont plus vulnérables aux substances chimiques : leur cerveau et leur corps sont en effet encore en développement (et ils ont tendance à porter les jouets à leur bouche)Un certain nombre de jouets contiennent toujours une ou plusieurs substances chimiques dangereuses notamment : phtalates, Bisphénol A (BPA : jouets en polycarbonate), métaux lourds : plomb, mercure, arsenic, cadmium, etc. ,formaldéhyde (ou formol), retardateurs de flammes, colorants et parfums de synthèse ,ou PVC(plastique polluant, de piètre qualité contenant souvent des additifs dangereux pour la santé).Les critères d’évaluation des labels et des certifications ne semblent pas suffisamment stricts. Ainsi le poupées de « petite taille » (miniatures) sont considérées comme des articles de décoration et non des jouets. Elles ne sont alors pas soumises à la même réglementation…En 2008, une révision de la Directive Européenne sur la Sécurité des Jouets a eu lieu. Cependant, des substances toxiques sont toujours autorisées. Il n’y a pas non plus d’obligation d’étiquetage de la composition des jouets à ce jour. Il est conseillé de rechercher des labels délivrés par des organismes indépendants.

IDEE RECUE

Non, les « jouets en bois « ne sont pas tous »naturels » !Je me méfie des jouets en bois sans label (et souvent à prix intéressant)qui semblent « naturels » mais contiennent vernis/colles/colorants/peintures toxiques

BONNE NOUVELLE

Au sein de l’Union Européenne, il existe le label « CE » .Même s’il signifie que le jouet est conforme à des exigences de sécurité sévères et précises, fixées au niveau européen, ce label est hélas apposé…. par le fabricant lui-même.

Il existe un programme européen d’alerte qui vise à empêcher la vente d’articles nocifs dans tous les domaines. C’est le site «RAPEX ».

Le jouet représente 30 % des rappels produits (en partie pour dépassement de seuil chimiques), le site RAPEX liste donc chaque semaine les produits à risques.De plus, la FJP (Fédération française des industries Jouet Puériculture)ou des associations de sécurité environnementale, notamment le WECF (Women in Europe for a Common Future),ont établi des listes de précautions à prendre lors de l’achat d’un jouet pour en éviter la toxicité(voir: « guide jouets »du WECF etc)

Que l’on s’en réjouisse, de plus en plus de familles achètent aujourd’hui des jouets « français »…

Pour les jouets ecolo

-NF Environnement Créée en 1991, NF Environnement est la certification écologique officielle française.
Pour les jouets en bois FSC est un écolabel qui assure que la production d’un produit à base de bois a respecté des procédures censées garantir la gestion durable des forêts
Pour la qualité générale  

 

 

 

et

Spiel Gut 

 

 

 

 

 

Oko test

est un label allemand qui fait tester les jouets par un groupe de pédagogues, psychologues, médecins, techniciens… et parents. Il réserve son logo aux meilleurs jouets du marché. 


est une revue allemande de consommateurs qui teste les produits de consommation courante. C’est davantage un gage de qualité du respect de l’environnement qu’un label.

Pour la sécurité Geprüfte Sicherheit attribue son label aux produits conformes aux règles techniques de sécurité
Pour le textile d’Oeko Tex contrôle les substances nocives des produits textiles.

L’écolabel européen et le label Ange Bleu auraient aussi leurs cahiers des charges.

AGIR

OPTION 1 « ON N’EST PAS ECOLO MAIS ON EST CURIEUX ! »

-Je décide de privilégier la qualité plutôt que la quantité, je privilégie les produits français et européens (et je vérifie que la notice d’utilisation est écrite en français)

-Je prends le temps de bien laisser les nouveaux jouets s’aérer dehors quelques jours

avant de les utiliser (pour évacuer une partie des solvants)

-Je prends le temps de tout laver une à deux fois (sans assouplissants ni javel, avec une lessive douce ou à l’eau savonneuse)-et je lave l’ensemble régulièrement(une fois par mois)

-Je teste moi-même le jouet pour vérifier que certaines parties ne se détachent pas et qu’elles ne pourront pas être avalées.

-J’évite le PVC (chlore et phtalates) et le bois contreplaqué (formaldéhyde)

-Je vérifie que les jouets sont » résistants à la sueur et à la salive »

-J’évite les jouets parfumés (parfum de synthèse)

-Je ne prête pas de maquillage pour adultes à des enfants(présence de plomb possible)

-l’utilisation du mode 3D serait déconseillé aux enfants de moins de 6 ans (les neurones du système visuel et les muscles des yeux sont encore malléables et des troubles sont susceptibles de survenir)

OPTION 2 « ON S’MET AU VERT! «

-J’évite les jouets classiques (surtout pour l’enfant en bas âge) et privilégie plutôt les matériaux naturels (coton bio, bois brut – ciré, ou peinture/lasure à base d’eau ? , peintures naturelles, etc.),les hochets enbois (local,ciré), des tours à empiler en tissu, des cubes à empiler en bois,

les objets qui fonctionnent au solaire ou à piles (rechargeables), les jeux cooperatifs, les jeux/jouets faits artisanalement, les emprunts en ludothèque etc

-Je donne une deuxième vie aux jouets des petits cousins qui me sont donnés /je donne/j’échange

-Pour les activités dessin/découpage :je privilégie les papiers recyclés, les colles à l’eau, les gommes en caoutchouc naturel, les feutres rechargeables à base d’eau ou d’alcool, (mention lavable)et de colorants alimentaires, les stylo à bille rechargeables ou stylo plume(encre bleue à base d’eau), les crayons de bois et de couleur issus de forets gérées et exempts de vernis/teintures toxiques(ils sont mâchouillés…), les cahiers à reliure métallique(sans colle),… (Voir « Le cartable sain » )

-J’apprends à fabriquer des « jouets maison »

OPTION 3 « ON ASPIRE AU MNIMALISME! »

Il existe aujourd’hui des ouvrages très intéressants pour fabriquer des jouets…

Voici une recette de base-parmi tant d’autres- !

« PATE A MODELER, DE CUISINE»

Pour écarter les pâtes à modeler classiques(souvent mises à la bouche), qui sont des argiles polymères contenant du PVC, des traces de phtalates(etc)voici un atelier « cuisine/jeu »:

Je prépare : 1tasse de farine-1/2 tasse de sel fin-1/2 tasse de maïzena-2càs d’huile végétale d’olive bio-1 tasse d’eau

Dans un saladier, je mélange farine, maïzena et sel. Je malaxe. J’ajoute l’huile en malaxant toujours.Enfin je fais cuire dans une casserole à feu très doux sans cesser de mélanger avec une cuillère à bois. Lorsqu’il est « difficile « de tourner,c’est que la pâte est cuite ! Je laisse refroidir avant utilisation

Je peux -éventuellement -choisir d’ajouter un colorant alimentaire(ex :pour du jaune, le curcuma (épice)/pour le vert, du thé matcha (thé vert réduit en poudre)Dans ce cas, je diluerais le colorant dans l’eau puis je verserais l’eau colorée dans le mélange.

Attention, ce sont des matières 1eres « vivantes »non stabilisées par des conservateurs, le durée de vie de ce produit est donc limitée !

Ou encore LA« PATE A SEL, EXPRESS»

Je prépare : 500g de farine-50 cl d’eau-8càs d’huile végétale bio (ex tournesol)-150 g de sel fin-et éventuellement- 50g de pigment naturel (pigment de terre ocre etc)

Je fais bouillir 50cl d’eau, j’incorpore 8càs d’huile végétale, le sel, la farine

J’ajoute -éventuellement- le pigment. Je mélange bien (pétrir)J’utilise (se conserve un mois dans un récipient hermétique au frigo)

Les commentaires sont fermés.