5/ FEE DU LOGIS

-5-FEE DU LOGIS

(Produits d’entretien)

COMPRENDRE

ON REGRETTE

Ils sont bien rangés au fond d’un placard, en hauteur…et pourtant ils sont aussi « partout » dans la maison : à l’état de trace résiduelle ! Certains sont « juste » irritants mais d’autres sont très toxiques. Dans la liste des « bêtes noires » : des ingrédients comme les éthers de glycol, le benzène, le triclosan, le formaldéhyde, le plomb, le nitrozène, le xylène ou encore le SLS, etc.

Les enfants constituent une population vulnérable face à la toxicité de ces produits chimiques du fait de leur exposition particulière : ils vivent « à même »le sol, ont le nez sur les surfaces enduites de produits et non rincées (sols, tables);ils portent leurs mains à leur bouche des dizaines de fois et passent un temps considérable à l’intérieur…Effet de mode oblige, un certains nombre de « nouveaux » produits écologiques sont apparus sur le marché ces derniers temps. Ils ne sont pourtant pas exempts de substances agressives, attention donc à les choisir avec discernement…

IDEE RECUE

Non, malheureusement les fabricants de détergents n’ont pas encore l’obligation d’afficher l’ensemble des ingrédients sur les étiquettes comme c’est le cas pour les cosmétiques…

BONNE NOUVELLE

La réforme « REACH », un nouveau cadre européen pour la commercialisation des produits et substances chimiques, est entré en vigueur le 1er juin 2006. Environ 30 000 substances chimiques devront être évaluées dans les quinze prochaines années. Certaines substances dangereuses ne pourront plus être autorisées, c’est le « principe de substitution » pour lequel se sont battus un grand nombre d’associations, de syndicats, de scientifiques. La réglementation Reach est pleine de lacunes. Néanmoins, c’est une grande avancée : elle ouvre une nouvelle ère :celle d’une approche «de précaution » dans la gestion des produits chimiques !

AGIR

OPTION 1 « ON N’EST PAS ECOLO MAIS ON EST CURIEUX ! »

-Je décide de porter des gants ménagers (la peau est une voie d’absorption des produits)

-J’aère pendant et après le ménage (l’inhalation aussi)

-Si je vis prés d’un grand axe routier j ‘aère la nuit ou au petit matin

-« J’ éco-dose » :je diminue les doses utilisées

-Je rince les surfaces sur lesquelles sont posées aliments, couverts etc ; telles que tables, plan de travail …

-Je porte un masque quand j’utilise un spray vitres classique/et j’aère bien pendant cette opération

-J’évite les produits « deux en un »(sur dosés) /je prends et j utilise les produits séparément

-je n’entrepose pas les couches souillées dans la chambre de l’enfant, ni avec le linge sale (poche poubelle à part)

-Je ne « désinfecte » que lorsque c’est nécessaire, c’est-à-dire :

*gamelles et litières d’animaux  :oui

*poubelles :oui

*WC : non sauf si un membre de la famille a une maladie infectieuse(ex gastroentérite) : l’excès de désinfection génère une bio résistance des bactéries…

-Je ne fais pas le ménage en présence de l’enfant(retombées de particules)

-Pendant la grossesse et les 1eres années de la vie de l’enfant :je n’allume pas de diffuseur de parfums et autre « sent bon »(si je « tiens » aux parfums je pulvérise une eau florale d’oranger par exemple)

-Je n’utilise pas d’eau de javel pour le linge de l’enfant

-Quand je ramène des vêtements du pressing, je les laisse dehors une journée pour qu ils émanent moins dans la maison

-Je nettoie régulièrement la VMC(qualité de l’air intérieur)

-Si j’utilise des lingettes nettoyantes, je rince abondement

OPTION 2 « ON S’MET AU VERT! «

-J’achète peu de produits mais des produits de qualité, écologiques (marques sérieuses de magasins bio telles que ECOVER, SONETT,ETAMYNE DU LYS, BIOCOOP…ou portant la mention « nature et progrès »)qui travaillent sur la qualité de l’ensemble de leurs ingrédients

Un produit nettoyant (voire, un produit désinfectant en plus, et encore…) suffit à l’entretien d’une maison…

-Je teste le chiffon microfibre ou les vieilles recettes pour faire mes vitres

-J’exclue les insecticides et notamment billes de naphtaline(je leur substitue des billes en bois de cèdre) – le naphtalène étant classé cancérigène et interdit en principe aujourd’hui

-Je remplace les lingettes « jetables » par des lingettes en textile, lavables

-Je détache le linge avec des matières naturelles : terre de Sommières, savon de Fiel, savon de Marseille, percarbonate de sodium, savon noir…

-Je ne « désinfecte » que lorsque c’est nécessaire (avec du vinaigre blanc ou de l’alcool de fruit dilués par exemple)

-Si mon enfant est allergique : je lave les surface à l’eau(bouillante) additionnée de vinaigre blanc ou du jus de citron plutôt qu’avec des détergents

OPTION 3 « ON ASPIRE AU MNIMALISME! » « DETERGENT DOUX »

-Dans un local aéré :

-Je fais bouillir un litre d’eau

-Je mets des gants « au cas où »

et dans un saladier en verre, bien propre :

*je verse 5cuillères à soupe de cristaux de soude/ou au choix/1c à s de savon noir

*j’ajoute 15 gouttes d’huile essentielle d’orange bio

*puis je verse tout doucement l’eau bouillante

-Je remue avec une spatule en bois et laisse « fondre »

-Quand c’est froid je transvase (avec une louche et un entonnoir)dans une bouteille en verre de 1litre, bien propre, sur laquelle j’inscris tout de suite la date de fabrication, le nom du produit et les ingrédients utilisés (ex : »Produit nettoyant »20/10/10 Eau/C de Soude/HE orange:15g)

-J’utilise à raison d’un demi verre de produit par seau de lavage (je rince si enfants en bas age dans la maison)

Ce produit est bien sur, comme les autres, tenu hors de portée des enfants !

Attention, certaines personnes sont susceptibles d’être allergiques aux produits naturels,

une donnée à prendre en compte…

« ASTUCE ANTI ACARIENS »

En plus de les laver régulièrement (à 60°), pour débarrasser les « doudous »des acariens, je les mets dans un sac en tissu propre et les place au congélateur une nuit(le froid les tue)

(Je vérifie aussi le taux d’humidité de la chambre d’enfants et j’aère bien le lieu, régulièrement).

Les commentaires sont fermés.